Le gouvernement déploie actuellement des efforts visant une plus grande santé dans l’ensemble des entreprises publiques, plus particulièrement dans le secteur des entreprises alimentaires. L’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) indique que l’obésité a coûté au Québec 1,5 milliard de dollars en 2011. C’est pour cette raison que de plus en plus de gens essaient de se nourrir plus sainement. Les entreprises alimentaires ont l’opportunité de mettre au point des aliments sains et nutritifs en réduisant la quantité de sodium et en éliminant les gras trans des aliments transformés.

Des programmes d’aide financière existent pour améliorer la qualité de production et l’étiquetage nutritif des aliments transformés au Québec.

L’objectif de ces programmes est de trouver des solutions et de répondre aux besoins et aux préoccupations alimentaires des consommateurs québécois. Le mouvement qui a cours dans le secteur de la transformation alimentaire s’apparente à un enchainement : si les entreprises commencent à se soucier des ingrédients contenus dans leurs produits, le gouvernement pourra les soutenir par du financement lié à la recherche et au développement alimentaire. Ce programme de financement compte trois volets, et chaque volet offre un maximum 70 % des dépenses admissibles et un remboursement jusqu’à 150 000 $.

Parmi les projets admissibles, on retrouve :

  • Services d’un consultant externe ;
  • Élaboration d’un plan d’action pour le développement d’aliments sains ;
  • Activités de formation dans l’industrie bioalimentaire ;
  • Réalisation d’études cliniques et conception d’outils visant à améliorer la qualité nutritive des aliments.

Nous pouvons vous aider à soumettre votre candidature, dont la date limite de dépôt est le 1er mars 2021. Faites vite !

Published On: 12 juin 2019

Partager

Publications

Voir tous les articles
  • Plus de deux ans après le début de la pandémie, des entreprises ont fait le choix […]

    Lire la suite
  • Lire la suite
  • Lire la suite